Prêt Gigogne: 10% d’Économies Sur Votre Crédit

Et s’il vous était possible d’avoir un taux plus bas que celui proposé par votre banque ? A vous de jouer les emprunteurs avertis, et de monter un dossier de 2 crédits pour une même opération immobilière  avec deux durée différentes : c’est ce qu’on appelle dans le jargon un prêt gigogne. Si c’est administrativement un peu lourd, préparez-vous à beaucoup de paperasses, vous pourrez au final économiser de l’argent sur vos remboursements, avec un taux en dessous de celui que vous auriez eu si vous étiez rester dans le circuit classique.

Le temps c’est de l’argent

Cette maxime populaire est bien adapté a ce montage méconnu. En effet, si vous allez voir votre banquier pour acheter une maison, il va vous proposer un emprunt à un taux donné, qui va varier en fonction de la somme empruntée, mais aussi avec la durée de vos remboursements. Et plus vous allez avoir besoin de temps pour solder votre dette, et plus le taux va augmenter.

Avec le gigogne, vous allez séparer votre emprunt en deux, avec un court et un long, mais imbriqués l’un dans l’autre

Ca peut paraitre un peu compliqué dit comme cela, mais nous vous donnerons quelques exemples par la suite pour vous aider à comprendre.

Pourquoi faire un prêt Gigogne

Une seule raison : économiser des sous ! Bon, les sommes ne seront pas énormes, mais si vous avez la possibilité de le faire, cela sera déjà ça de gagné. Vous paierez au final moins d’intérêts à votre banque,  et mis bout à bout, année après année, ça peut représenter pas mal d’argent.

Les taux d’intérêts appliqués pour une durée de prêt différente peuvent ainsi être ceux-ci :

  • 10 ans – 2,10%
  • 15 ans – 2,40%
  • 20 ans – 2,63%
  • 25 ans – 2,97%

Vous voyez l’impact du temps sur vos remboursements ? Enorme ! Raison pour laquelle il vaut mieux avoir un apport personnel important avant de se lancer dans une acquisition immobilière.

Bien sûr, tout le monde ne peut pas le faire sur 10 ans ou moins, il faut avoir les reins solides pour cela et avoir des revenus mensuels réguliers de bon niveau pour ne pas dépasser le taux de 30% d’endettement au dessus duquel les banques ne vous prêteront pas. C’est là que le crédit gigogne intervient, avec toute sa subtilité et ses substantielles économies.

Un exemple

Pour les plus récalcitrants, voici un exemple simple, prix avec des taux actuels, sachant que ceux-ci sont déjà très bas et qu’ils ne devraient pas remontés en flèche cette année.

Mlle Duval emprunte 100000 euros à sa banque pour s’acheter un petit studio dans le centre de Rennes, et comme elle ne gagne pas beaucoup (elle travaille pour un patron radin) et qu’elle a de bonnes relations avec sa conseillère qui est la directrice de l’agence, elle le fait sur 20 ans.

Après diverses tractations, elle obtient le graal, à savoir un taux de 3% hors assurance, ce qui lui fait déboucher le champagne avec ses parents (qui ne ce sont pas portés caution dans cette histoire et qui poussent un ouf de soulagement) une fois rentrée à la maison.

Rien ne va plus faites vos jeux

On sort la calculette pour connaître sa mensualité : 554,60 euros par mois, qu’elle aura du mal à rembourser. Si on ajoute la fameuse assurance, avec un taux de 0,36%, il faudra additionner 30 euros supplémentaires.

Mlle Duval devra rogner sur les vacances, les cadeaux de Noël, les sorties au cinéma, les restaurants, les croquettes du chat, sur ses déplacements en Twingo, bref sa vie ne sera pas drôle tant qu’elle n’aura pas tout solder, mais à la fin, elle sera propriétaire de son studio, le rêve de sa vie.

Elle devra veiller pendant 20 ans à ne pas tomber amoureuse, à ne pas avoir d’enfants, sinon il lui faudra déménager, acheter plus grand, faire un autre emprunt, bref, mettre le désordre là où elle avait mis de l’ordre.

Avec un prêt gigogne

Maintenant, on refait le même calcul, mais en divisant la somme en 2 : 50000 sur 20 ans, et 50000 sur 10 ans. Pour le prêt 1, elle paiera 277,30 euros par mois.

Pour le prêt 2, elle obtient 2,50% et elle devra régler 486,35 euros par mois. Ne restera plus qu’à lisser la mensualité pour que cela reste viable pour Mlle Duval (et pour la banque) et qu’elle continue à bien dormir la nuit sans se demander comment elle va faire pour payer sa mensualité sans que les huissiers débarquent à l’aube et embarquent sa télé. Le montage ainsi fait fera baisser le taux moyen.

optimiser son crédit

On va donc parler ici d’optimisation de crédit, avec quelques dizaines d’euros gagnés chaque mois (ou plus) et une réduction après X années qui vous fera dire que le jeu en valait la chandelle, même si dans un premier temps, la différence peut vous paraître faible, mais il faut bien que cela passe auprès de la banque.

Et l’assurance dans tout ça ?

Là encore, il est possible d’en sortir gagnant, car en plus du gain sur un prêt classique, notre héroïne va économiser sur l’assurance. Pour faire simple : comme il y a 2 prêts, celle-ci est double, mais une fois le prêt 1 soldé, il n’y aura que l’autre a réglé, pour une somme moindre et des mensualités moins élevées.

En effet, le taux devrait, à l’origine être le même pour l’emprunt sur 1à ans et pour celui sur 20 ans. Mais quand on combine le prêt court et le prêt long, qu’on les lisse, on arrive à une économie supplémentaire sur le budget parfois énorme de l’assurance.

L’obtention d’un prêt gigogne : le parcours du combattant ?

Soyons francs et ne nous voilons pas la face : l’intérêt d’un établissement bancaire n’est pas de vous le proposer, d’ailleurs peut l’accepte. Faites un test si vous êtes entrain d’emprunter pour un achat immobilier et parlez-en à la personne qui monte votre dossier : des complications en perspective…

La meilleure façon de l’obtenir, c’est de passer par un courtier en crédit. Son métier est de vous procurer le meilleur taux possible en mettant les banques en concurrence, il est donc possible qu’il fasse ce montage pour entrer dans vos facultés de remboursement.

obtenir un prêt gigogne

Enfin, vous allez peut-être aussi pouvoir gagner sur les garanties qui vont vous être demandées. Le banquier peut passer sur le prêt court, et ne se concentrer que sur le long. Le capital à garantir pour vous serait donc moindre, ce qui peut faire pencher la balance et déclencher l’acceptation (quelques détails suffisent parfois).

Prendre un courtier

Ils ne se valent pas tous, mais s’il est bon, il va faire le travail pour vous, en cherchant à vous faire payer le moins d’intérêt possible. De plus, il travaille avec certains partenaires, de façon habituelle, qui lui font confiance, donc s’il propose un montage gigogne, et qu’il s’occupe de regrouper tous les papiers, de faire les calculs, le lissage et tout et tout, cela peut passer.

Mettre toutes les chances de son côté

Vous avez réussi à obtenir un prêt gigogne ? Bravo ! Peu d’entre nous arrivent à le faire. Mais ne perdez pas de vu qu’il existent de nombreux dispositifs, qui vous permettent même d’acheter sans apport (saviez-vous qu’emprunter la totalité était possible ?). Il est possible de trouver des prêts avantageux, pour acheter en Espagne, en France ou ailleurs.

Pensez aussi à ouvrir un prêt épargne logement, le PEL comme le CEL permettant d’économiser un peu de sous en vu d’un achat prochain. Faites le pour vous mais aussi pour vos enfants, ils vous remercieront le moment venu.

Il y a donc des moyens d’augmenter son apport personnel, ou de trouver des solutions quand on a rien à mettre dans la balance, surtout pour les jeunes couples qui n’ont pas forcément des économies leur permettant d’apporter la moitié de la somme empruntée comme les banquiers le voudrait idéalement.

Les prêts aidés

Ceux là sont bénis des dieux, car ils vont venir faire baisser la note finale pour les petits revenus, et Mlle Duval en fait partie. Pensez donc au prêt APL accession et au PTZ. Le prêt à taux zéro va faire baisser votre coût de financement, c’est certain, avec de belles économies en perspective. 0% d’intérêt, qui dit mieux ?

Attention toutefois, les bénéficiaires sont triés sur le volet, et il y a des conditions à respecter quant à ses revenus. Pour une fois, ce ne sont pas les gros salaires qui sont privilégiés, mais plutôt les revenus modestes, pour les aider à accéder à la propriété.

Le prêt gigogne gagne donc à être connu, car pour le moment, on ne peut pas dire qu’il fasse la une des journaux, et il est réservé à quelques initiés qui en parlent discrètement à l’oreille de leur banquier pour ne pas déclencher sa foudre et se faire sortir du bureau manu militari.

Sans allez jusque là, c’est un montage à prendre avec des pincettes, qu’il vaut mieux laisser entre les mains d’un courtier professionnel, qui va s’en dépatouiller et arranger le tout à sa sauce.

Dans l’absolu, nous vous souhaitons le meilleur possible pour votre acquisition immobilière, et plein de bonnes choses pour cette années pleine de promesses. Devenir propriétaire n’est pas quelque chose d’impossible, même quand on ne gagne pas des fortunes.