Savoir Si On Est Interdit Bancaire Fiché FICP Banque de France

Vous venez d’être fiché à la Banque de France et vous ne savez pas ce qui vous attend ? Vous vous demandez si vos difficultés de remboursements de crédits ont entrainé votre fichage automatique ? Vous ne savez pas comment faire pour ne plus être inscrit dans les fichiers de la Banque de France ? Vous ne comprenez rien à ces termes barbares ? Alors vous êtes au bon endroit. Laissez-moi vous expliquer tout cela et bien d’autres choses encore.

1. Être interdit bancaire, ça veut dire quoi ?

4 raisons peuvent vous avoir mené à cette situation :

  • 2 mensualités de crédit non remboursées. 
  • 1 chèque sans provision. 
  • Une mauvaise utilisation de votre carte bleue (vous vous être servi de votre CB alors que votre compte n’était pas approvisionné). 
  • Un découvert bancaire qui dépasse 30 jours. 

Ne vous faites pas avoir sur les délais

C’est la banque ou l’établissement de crédit qui n’a pas reçu sa mensualité qui fait la demande à la Banque de France. Certaines banques, bien élevées, attendent le deuxième paiement raté.

Mais il faut savoir qu’elles ont la possibilité de vous « dénoncer » dès la première mensualité non honorée.

Les fichiers de la Banque de France

Les deux principaux sont le FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) et le FCC (Fichier central des chèques). Le premier concerne les incidents de crédits, le deuxième les problèmes de chèques sans provision.

Ils n’ont pas la même incidence. Découvrez les conséquences en point 3.

Ces fichiers sont censés être là pour vous, afin que vous ne tombiez pas dans la spirale du surendettement. C’est gentil, mais rarement agréable à vivre…

Retrouvez toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le fichage dans cette vidéo :

Source : Mes Questions d’Argent

2. Comment savoir si on est fiché à la Banque de France ?

La Banque de France a l’obligation d’informer tout fiché Banque de France de sa situation. Vous pouvez aussi lui adresser une demande de renseignement.

En vous présentant en personne ou en envoyant un courrier, on vous fera connaître :

  • Le nom de l’établissement ayant demandé votre fichage FICP (banque, société de crédit, commission de surendettement…).
  • Les raisons pour lesquelles vous êtes interdit de crédit.
  • La date à laquelle votre sortie du fichage FICP devrait avoir lieu.

Trois moyens d’en savoir plus : par courrier, en vous déplaçant ou par Internet.

A. Envoyer un courrier

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, faites votre demande par courrier dans une agence de la Banque de France. Il y a plusieurs agences au sein de l’Hexagone. Commencez par trouver l’agence dont vous relevez, puis envoyez-lui votre courrier.

Quelle lettre écrire ?

Écrivez une lettre manuscrite dans laquelle vous demandez purement et simplement si vous êtes inscrit au FICP.

Précisez votre état civil complet (nom, prénoms, date et lieu de naissance), datez, signez, et surtout joignez une photocopie claire de votre carte d’identité ou de votre permis de conduire.

Les délais de la réponse

Vous recevrez votre réponse par courrier, toutefois la Banque de France reste évasive sur le délai de traitement de votre demande.

B. Se déplacer

Pour connaître l’état de votre fichage au FICP, mieux vaut encore vous déplacer. Le moyen le plus rapide de savoir si quelqu’un est fiché FICP, est de se déplacer en personne dans l’une des antennes de la Banque de France.

L’institution financière ne vous renseignera que sur votre propre fichage FICP. Il vous suffit de vous présenter, muni d’une carte d’identité avec photo, pour consulter vos informations personnelles.

C. Consulter votre situation en ligne : comment savoir si on est interdit bancaire par Internet ?

Vous avez également la possibilité de savoir si vous êtes interdit de crédit grâce à Internet.

Il vous suffit d’ouvrir un compte bancaire en ligne, l’établissement procédera alors à une vérification auprès du Fichier des Incidents de Crédit aux Particuliers (FICP) de la Banque de France.

Si effectivement vous êtes fiché, on vous refusera l’ouverture du compte.

Le saviez-vous : vous pouvez contester le fichage

Pour cela, soyez certain d’être dans votre bon droit. Vous allez devoir le prouver.

Il se peut que vous ayez été victime d’un vol de chéquier par exemple. Devant la preuve de votre bonne foi (il vous faudra prévenir la Banque de France) tout devrait (en principe) rentrer dans l’ordre.

3. Les conséquences d’un fichage Banque de France

Maintenant que vous en savez plus sur votre fichage, vous devez connaître l’influence que celui-ci va avoir sur votre vie, et en particulier la grande difficulté voire l’impossibilité de faire un crédit.

Ne confondez pas le fichage et l’interdiction bancaire

Faire partie d’un fichier, ce n’est rien d’autre qu’un nom sur une liste.

Si vous êtes interdit bancaire, vous ne pourrez par exemple pas avoir de chéquier. Mais cela ne veut pas dire que vous n’avez pas le droit d’avoir un compte !

L’interdiction de faire des chèques : combien de temps ça dure ?

C’est à la limite ce qu’il va y avoir de plus embêtant pour vous. Surtout pour payer vos factures, à moins que vous ne le fassiez par prélèvements. De toute façon vous allez devoir trouver une solution pour régler l’électricité, le gaz ou le téléphone.

L’interdiction d’émettre des chèques court pendant au moins 5 ans, et suppose que vous rendiez tous vos chéquiers (si vous avez plusieurs banques). Cerise sur le gâteau : votre banque ne vous autorisera plus le moindre découvert.

Pour information : Le retrait de votre carte bleue est une sanction qui ne dure que 2 ans.

4. Interdit de crédit, comment faire pour emprunter ?

Le circuit bancaire classique est souvent fermé à celui qui est interdit de crédit. 

Déclarez votre situation

Ayez conscience que quel que soit l’organisme financier que vous sollicitez, celui-ci ira consulter les fichiers de la Banque de France pour vérifier si vous est toujours interdit bancaire.

Soyez honnête, déclarez votre fichage FICP et attendez-vous à ce que votre interlocuteur effectue son propre contrôle, c’est de bonne guerre.

Les solutions existantes

Plusieurs solutions permettent quand même de faire un crédit quand on est fiché Banque de France. D’ailleurs, emprunter tout en étant interdit de crédit est possible, en particulier si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier. 

A. Le rachat de crédit pour les propriétaires

Cette solution consiste en un simple rachat de crédit, avec prise de garantie hypothécaire. Dans cette configuration, vous englobez tous vos prêts à la consommation, prêts personnels et prêts immobiliers dans un seul et même crédit.

L’organisme prêteur se couvre grâce à une hypothèque sur votre logement. Dans la plupart des cas, il vous accorde des conditions débouchant sur une baisse des mensualités.

En savoir plus sur les organismes de rachat de crédit.

Voici ce que peut donner un rachat de crédit sur l’évolution de votre situation financière :

B. La vente en réméré

La vente à réméré est une forme de vente dans laquelle vous bénéficiez d’une faculté de rachat. Un investisseur privé achète votre logement mais n’a ni le droit de l’occuper, ni le droit de vous en expulser.

Vous convenez ensemble dans le contrat d’une date précise à laquelle vous pourrez lui racheter le bien. Cette formule présente l’intérêt de vous faire sortir du fichage FICP, pour ensuite emprunter afin de racheter votre dette.

Ici : plus d’informations sur les prêts pour fichés Banque de France.

C. Et si vous êtes locataire ?

Être à la fois fiché à la Banque de France et locataire n’est pas un obstacle pour emprunter. Certains organismes financiers sont spécialisés dans l’emprunt pour interdits de crédit.

Leur credo : étudier le dossier de leurs clients en cherchant à comprendre les événements les ayants amenés à être fiché à la Banque de France.

En un mot, ils étudient le sérieux des emprunteurs et leur accorderont plus facilement leur confiance que ne le feraient les acteurs du circuit bancaire classique.

Les spécialistes des prêts pour situations difficiles : lisez !

5. Comment ne plus être fiché Banque De France ?

Vous n’avez pas 36 moyens de réussir ce tour de force ! Il faut commencer par régler vos dettes.

Si vous avez des mensualités en retard : il faut les payer. Si vous avez fait des chèques sans provision, il faut rembourser les personnes lésées.

Si vous ne le faites pas, vous en prenez pour 5 ans (si c’est à cause des chèques) ou pour 2 ans si c’est à cause de votre carte bleue. Sans cela pas de dé-fichage !

La régularisation

Retournez voir vos créanciers et remboursez-les. En échange, ils vont vous remettre les fameux chèques « en bois » qui n’en n’ont que le nom. C’est pour vous la preuve que vous avez payé vos dettes. Vous devez donc les renvoyer à votre banque.

SI vous voulez faire plus vite, vous pouvez toujours alimenter votre compte afin que le chèque soit représenté une seconde fois par le commerçant.

6. Comment savoir si vous êtes toujours interdit bancaire ?

Il n’y a que vous qui pourrez faire la démarche : le contrôle est réservé à celui qui est inscrit au FICP.

Consulter les fichiers de la Banque de France pour vérifier si une personne est toujours interdit bancaire, ne peut être fait que par le fiché Banque de France lui-même.

Pourquoi faire la démarche ?

Si la sortie du FICP de la Banque de France doit intervenir une fois les dettes remboursées, dans la réalité ce n’est pas toujours automatique. Bien souvent, le fiché Banque de France se voit refuser l’accès au crédit alors qu’il a déjà remboursé ses créanciers.

Rassurez-vous, vérifier son fichage FICP est votre droit ! Deux solutions sont possibles :

  1. En vous y rendant par vous-même dans une agence.
  2. En envoyant votre demande par courrier.

Retrouvez ici le schéma de votre parcours du combattant : c’est un bon résumé de toutes les étapes qui vous attendent :

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Savoir Si On Est Interdit Bancaire Fiché FICP Banque de France
5 (100%) 4 votes