Prêt CAF Pour Payer Loyer Impayé & Factures (EDF, gaz)

Vos dettes s’accumulent ? Pour régler votre loyer en retard ou vos factures les plus urgentes, il est possible de s’adresser à votre CAF en vu d’obtenir un prêt en urgence, ou à d’autres mains tendues afin d’éviter de tomber dans la précarité. 

Régler vos factures impayées : oui mais comment faire ?

Qu’il s’agisse de dettes de loyer ou de retard EDF, ces factures sont prioritaires dans l’ordre des choses à payer. Quand tout va mal financièrement, il faut trouver le moyen de régler vos loyers impayés (pour ne pas vous retrouver à la rue) ainsi que votre électricité, votre gaz et votre téléphone pour éviter des coupures qui pourraient se révéler désastreuses.

On sait qu’obtenir un crédit quand on est au chômage n’est pas possible auprès de sa banque, ou alors pour une toute petite somme. Reste donc le prêt CAF sans intérêt et sans frais de dossier pour payer ses factures en retard.

A lire aussi :

Comment obtenir le secours CAF
Les aides et prêts personnels de la CAF

Obtenir une aide de la CAF pour payer EDF et votre loyer

La CAF gère le fonds unique habitat, appelé FUH, qui intervient pour tout ce qui touche aux logements, en particulier les dépenses et les frais. Attention : on ne retrouve pas cette aide spécifique dans toutes les CAF, donc se renseigner à celle de votre département.

Pour en bénéficier

  • Il faut qu’il s’agisse de la première demande depuis 1 an,
  • avoir de petites ressources (importance du quotient familial),
  • être locataire du logement qui pose problème,
  • et ne pas avoir un loyer disproportionné par rapport à ses capacités de paiement.

Selon les CAF, l’aide sera différente, variant entre un prêt ou un secours (qui reste la meilleure solution puisqu’il n’y aura rien à rembourser).

Quelles sont les dettes concernées ?

Celles qui remettent en cause le fait qu’on puisse rester dans un logement. Il s’agit avant tout des dettes de loyer (dans la limite d’un semestre) mais aussi des frais de procédure et autres commandements à payer.

Ensuite, les factures de la vie courantes, en premier rang des quelles on trouver l’électricité (EDF), le gaz (GDF), l’eau ou l’abonnement téléphonique et Internet de l’appartement (pas son abonnement de téléphone portable).

Sont aussi concernées les factures qui touchent à l’accès au logement, et qu’il n’est à priori pas possibles de régler sans l’aide de la CAF, comme le loyer d’avance, le dépôt de garantie, ou l’assurance du nouvel appartement. Ceux-ci font l’objet d’un paiement forfaitaire, comme pour les frais de déménagement, ou d’achat du mobilier de première nécessité, du type chaises, frigo, machine à laver ou cuisinière.

Locataire en détresse : comment faire pour s’en sortir à l’amiable ?

Le plus simple reste quand même de s’entendre avec votre propriétaire pour un règlement à l’amiable. Celui-ci à la possibilité, s’il le souhaite, de vous laisser un peu plus de temps pour payer. Pour cela, il faut dialoguer.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Un conciliateur de justice peut faire le lient entre un propriétaire et un locataire qui n’arrivent pas à se parler ou à se mettre d’accord. Il n’intervient que dans le cas où vous n’avez pas d’impayés.

Autre main tendue qui peut intervenir : le travailleur social d’un centre d’action sociale. Pour connaitre le votre, vous pouvez trouver ses coordonnées dans votre mairie.

Faire une demande d’échelonnement

En difficulté ? Avez-vous pensé à faire une demande de paiement en plusieurs fois ? Pour cela, vous devez rédiger une lettre à votre propriétaire.

Voici le début du courrier que vous pourriez lui écrire :

Ensuite, faites votre proposition d’échelonnement tout en veillant à rester dans les limites du raisonnable pour ne pas essuyer un refus d’emblée. Cet accord écrit une fois signé deviendra alors votre plan d’épurement.

Comment payer son loyer sans argent ?

Plus vous réagissez tôt, et plus vous aurez de chances d’éviter l’expulsion. Les gens n’aiment pas être mis devant le fait accompli. Pour vous aider :

  1. La négociation avec votre bailleur (comme vu un peu plus haut)
  2. Les aides de la CAF (à voir un peu plus bas avec l’APL, l’ALF ou l’ALS)
  3. L’action logement
  4. Les services sociaux
  5. Le fonds de solidarité logement : dettes locatives, dépôt de garantie, le premier loyer, l’assurance du logement.
  6. la commission spécialisée de coordination des actions de prévention des expulsions (CCAPEX)

Une petite vidéo pour en savoir plus sur l’action du FSL du département des Hautes-Alpes :

La commission de surendettement

Si vos difficultés pour payer votre loyer s’ajoutent à une dette impayée, vous pouvez déposer un dossier de surendettement à la Banque de France.

Être surendetté : comment ça se passe ?

La première étape consiste à aller chercher le dossier à la Banque de France et à le remplir pour déposer votre demande. Si elle est jugée recevable, vos dettes pourront prendre les directions suivantes en fonction de votre situation :

  • Report
  • Échelonnement
  • Remise de dettes
  • Rétablissement personnel

Lisez cet article pour en savoir plus sur la Banque de France.

Qui d’autre peut aider pour les aides de loyer ?

Les mains tendues existent. Sachez les saisir et frapper à toutes les portes comme celles :

  • De votre caisse de retraite
  • Du CROUS
  • De votre mission locale
  • De votre mutuelle.
  • LOCAPASS

Vous êtes concernés si vous habitez dans un logement social. Le principe : vous pouvez obtenir un prêt pour régler votre loyer ou votre dépôt de garantie. À vous ensuite de rembourser cette somme sur 36 mois ou moins.

Bon à savoir : il existe aussi une garantie LOCAPASS qui peut remplacer la caution, si vous avez moins de 30 ans ou si vous êtes un salarié du secteur privé.

Où vous renseigner : Action Logement.Cet organisme peut aussi vous faire un prêt pour payer votre quittance.

L’AIDE DU DÉPARTEMENT

Chaque département à une fonctionnement différent, donc peut-être que le votre a mis en place un accompagnement pour les locataires qui sont en difficulté.

Si vous habitez Paris, sachez qu’une allocation pour chute brutale des revenus existe.

SOS FAMILLES EMMAÜS

C’est une avance remboursable sans intérêt et sans frais. Attention à ne pas dépasser le taux d’endettement classique avant de faire une demande à l’association. Elle ne pourra se faire que par le biais de votre assistante sociale.

Pour en savoir plus

Aide de la CAF

J’ai gardé le meilleur pour la fin. La CAF est clairement un interlocuteur important si vous avez des difficultés à régler votre loyer ou à payer le crédit de votre maison. Les travailleurs sociaux sont formés pour vous conseiller et mettre en place les solutions qui existent.

À partir de 2 mois de retard, votre situation commence à ne pas sentir bon, donc n’attendez pas ! C’est le délai où on peut vous expulser de chez vous. Le pire dans tout cela, c’est que si une telle procédure est lancée, les APL seront suspendus.

Comment faire pour obtenir le fond unique habitat ?

Commencer par aller voir un travailler social (assistante sociale). Vous pouvez en trouver à la CAF, à la mairie, mais aussi au Conseil Général. Avec son aide, monter un dossier comprenant toutes les pièces justificatives venant prouver les dettes (factures non réglées). Ne restera plus qu’à passer à sa CAF pour leur donner le dossier. Celle-ci prendra soin de l’étudier avant de rendre sa décision.

Si vous satisfaisiez à tous les critères, qu’il reste de l’argent dans les caisses de la CAF, et qu’il ne manque aucuns justificatifs, il n’y a pas de raison pour que celui-ci soit refusé.

En définitive, en cas de difficultés à payer son loyer par manque d’argent, ou d’impossibilité à régler son eau et ses factures d’énergie, ne pas rester sans rien faire et laisser couler. Il y a peut être la possibilité d’arranger les choses grâce à la CAF (entre autre).

Besoin d’argent ? Une petite sélection d’articles pouvant vous intéresser :