prêts gendarme

Crédit pour gendarme : prêt à taux 0, emprunt immobilier et rachat de crédit de la Caisse Nationale

Etre gendarme, c’est bénéficier de certains avantages financiers, notamment en ce qui concerne les prêts, qu’il s’agisse d’un rachat de crédit ou d’un prêt immo. Les dossiers sont à retirer auprès de la mutuelle de gendarmerie, à condition d’en être adhérant. Même chose pour le prêt personnel à taux 0 pour les agents de la gendarmerie.

 

Le prêt à taux zéro pour les gendarmes


La Caisse Nationale du gendarme a mis en place un prêt cocooning en partenariat avec la BFM (banque des fonctionnaires). Attention : à ne pas confondre avec un crédit immobilier pour gendarme. C’est un prêt de 3000 euros max, sans intérêts et sans frais de dossier, qui dit mieux ? Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 35 ans, et il n’est pas forcément nécessaire d’être militaire.

Que faire avec un prêt à taux 0 ?

On peut financer son déménagement, ou son emménagement, bref tout ce qui concerne son nouvel appartement lors d’une nouvelle affectation. Le dossier doit d’abord parvenir à la CNG, qui va étudier la demande et les pièces justificatives avant de la transmettre pour instruction à la banque BFM.

Pourquoi passer d’abord par la caisse nationale du gendarme ? Tout simplement parce que c’est elle qui prend en charge les intérêts du prêt cocooning.

Important : si c’est un crédit sans intérêt, il y a quand même la possibilité de souscrire une assurance facultative, qui augmentera un peu les mensualités de remboursement mais qui couvrira le souscripteur. Bien veiller aussi à transmettre à sa caisse un dossier complet sous peine de se voir refuser le prêt (et ça serait dommage !).

 

Le prêt immobilier pour gendarme


Attention : ce crédit ne va pas permettre de financer un achat immobilier dans sa totalité. En effet, il est de 10 000 euros tout au plus, mais les intérêts de cette somme empruntée vont être pris en charge pour ¼ par la CNG. Comme pour le prêt à taux 0, il n’y a pas de frais de dossier sur cet emprunt.

Les conditions d’obtention

La première, comme tous les prêts de la caisse, et de ne devoir aucune cotisations sociales, et d’être à jour dans leurs paiements. Pour celui qui veut faire construire sa maison, ou acheter un appartement, il est possible de mettre ces 10000 euros dans le plan de financement pour l’emprunt bancaire principal.

achat immobilier gendarme

Le rachat de crédit pour gendarme


Même les gendarmes connaissent parfois des difficultés financières qui peuvent leur poser des difficultés importantes, notamment quand trop de crédits ont été souscrits et qu’ils deviennent difficiles à rembourser. Il faut alors trouver une solution pour rembourser moins par mois, même si la durée de remboursement est rallongée. C’est la raison pour laquelle (entre autres) la caisse nationale du gendarme a mise en place le prêt rebond.

Fonctionnement de ce rachat de crédit

C’est un prêt bancaire dont l’objectif va être de regrouper tous les petits prêts (notamment crédits à la consommation et prêts personnels) qui ont pu être souscrits à droite à gauche, sans forcément en mesurer les conséquences (notamment dans les obligations de remboursement).

Un prêt rebond est de 15000 euros au maximum, et devra être soldé avant 96 mois. Le dossier de demande, ainsi que ceux de tous les autres prêts sont téléchargeables sur le site de la Caisse Nationale du Gendarme (CNG). Un prêt « rebond’ pour rebondir, il fallait y penser. 15000 euros, ce n’est pas énorme, mais ça peut permettre d’éviter de payer trop d’intérêts à des organismes de crédit revolving (à des TAEG parfois exorbitants).

En définitive, la caisse enlève parfois une épine du pied (parfois même à un gendarme adjoint volontaire) à ceux qui veulent faire un crédit dans de bonnes conditions. Toutefois, comme toujours en matière de prêt, il faut veiller à ne pas dépasser les limites (celles qui mènent au surendettement) et emprunter dans les limites de ses possibilités.