emprunter seule

Comment emprunter seule : obtenir un prêt avec un seul salaire sans co-emprunteur

On peut avoir besoin de faire un prêt pour acheter une voiture, ou d’emprunter pour devenir propriétaire, mais comment obtenir un crédit avec un seul salaire ? Qu’il s’agisse de demander un prêt personnel sans co-emprunteur, ou de faire un prêt immobilier avec un seul CDI, l’attitude des banques ne va pas être dans un premier temps d’ouvrir grand la porte. Si vous êtes dans cette situation, lisez nos conseils à suivre avant de tenter l’aventure.

 

Peut-on emprunter seule ?


D’abord, il faut savoir que pour un emprunt immobilier, la banque ne fait pas de différence s’il y a une ou deux personnes à présenter le dossier. Elle a des règles d’acceptation, qui s’appliquent à tous les coups. Un exemple : seule ou à deux, être fiché à la banque de France, c’est un non assuré.

La banque va donc commencer par évaluer la capacité d’endettement de chacun. Une célibataire qui gagne 5000 euros par mois n’aura pas les mêmes chances qu’une femme seule qui touche le SMIC, ou de celle qui cherchera à emprunter seule en CDD. Il va donc falloir commencer par choisir d’acheter un appartement en fonction de ses moyens et des critères de la banque.

Ce qu’il faut pour pouvoir emprunter seule

Etre en poste au moment de la demande, en CDI, et démontrer une stabilité professionnelle à toute épreuve. En effet, une seule personne qui emprunte c’est plus risquée pour la banque, notamment en cas de perte d’emploi. La prime d’assurance sera donc fixée en conséquence, et aura de fortes chances d’être plus importante si on est seule à emprunter.

 

Acheter avec un seul salaire sans apport


Là, ça se complique encore plus, car rares sont les banques qui prêtent quand il n’y a pas d’apport personnel. C’est une façon pour elle de réduire les risques, puisque si l’emprunt est moins important, le remboursement sera plus rapide. C’est la BDF, elle-même, qui encourage les banques à se montrer vigilantes sur ce sujet. Leurs principaux critères sont :

  • Faire des prêts qui sont en rapport avec le prix de l’immobilier
  • Limiter le risque de la dette : un apport assure à peu près à la banque de récupérer son prêt en cas de non paiement, même en cas de décote du bien immobilier à la revente. Emprunter en apportant 50% de la somme, c’est mettre de bonnes chances de son côté pour voir son crédit accordé. Toutefois, on peut encore réussir à emprunter sans apport personnel, notamment dans l’optique d’un achat pour louer.
  • Limiter la durée de l’emprunt. On considère ainsi qu’un crédit sur 30 ans pèse beaucoup trop dans la vie d’un ménage. Une durée trop longue augmente les risques de dettes et de non remboursement.
  • Le taux d’endettement ne doit pas dépasser 30% des revenus. Mieux vaut donc solder ses autres prêts avant de s’adresser à sa banque pour un « gros » crédit.

Est-ce possible d’emprunter seule et sans apport ?


1 seul salaire

L’important est de trouver des solutions, ou des astuces, pour diminuer son taux d’endettement. Obtenir un prêt sans intérêt, appelé prêt à taux 0 en est une. Voir aussi du côté du prêt à l’accession social, et de l’aide de la CAF, qui viendra diminuer les mensualités (versée directement à la banque).

En savoir plus sur le PTZ

Son montant va dépendre de ses revenus, avec l’application d’un plafond à ne pas dépasser. D’autres constantes vont s’appliquer pour le calcul : est-ce un logement neuf ou ancien, combien de personnes composent le foyer, quelle est la zone géographique d’achat, etc.…

Emprunter seule ou à 2 ?


Co-emprunter, c’est signer à deux un contrat de prêt, en étant solidaire des remboursements. Chacune des deux personnes sera traitée de la même façon par la banque, il n’y aura pas un emprunteur principal, et un second. Il peut être le conjoint, mais pas seulement. Dans ce cas là, le montage du dossier se fait avec le revenu des deux personnes, mais aussi leurs dettes.

Pour les gens qui sont mariés, le contrat de mariage va être important dans l’optique de savoir s’il vaut mieux emprunter seul ou à deux. Sachez qu’en l’absence de contrat, les époux sont solidaires des dettes, même si elles ont été contractées séparément.

On a l’habitude de penser, à juste titre, qu’un crédit est plus facile à obtenir à deux, notamment en raison du taux d’endettement. Attention, il ne sera pas possible d’emprunter à 2 si une des deux personnes est fiché à la banque de France, ou alors interdit bancaire FICP.

La différence avec la caution solidaire

Cette dernière est un atout dans le dossier de crédit, puisqu’une personne va se porter garant du paiement des mensualités, en devenant caution solidaire. Là encore, dans ce cas, la banque prendra en compte le revenu des deux personnes. Le co-emprunteur, lui, ne sera pas forcément le co-acquéreur.

Et en cas de séparation ?

Lorsqu’on prend à deux un crédit immobilier sur 25 ans, rien ne dit que l’amour durera toujours… Comment en finir avec son statut de co-emprunteur ? En remboursant le crédit par anticipation, ou sil ‘autre personne accepte de prendre en charge la totalité des remboursements, avec l’accord d banquier.

En définitive, s’il est envisageable de faire un emprunt pour une femme seule, les obstacles sont nombreux, à commencer par le salaire. Mais à l’impossible, nul n’est tenu…