04 Apr

Crédit FICP : faire un prêt à l’étranger en étant interdit bancaire en France: est-ce possible ?

Souscrire un crédit pour FICP est à peu près aussi facile que de trouver le bon guichet dans une préfecture du premier coup. Bien sûr certains courtiers se sont spécialisés dans le cas des personnes interdites bancaire, et les dirigent vers des organismes de crédit dédiés aux FICP. Si avec persévérance et discipline on obtient le financement désiré, le taux est bien au-dessus de ce qu’un emprunteur fiché à la Banque de France pourrait obtenir à l’étranger. Oui, le prêt à l’étranger pour FICP existe, et n’est pas si compliquée à souscrire.

 

Prêt à l’étranger pour FICP, choisir un pays francophone


Comprendre le contenu du contrat de crédit

Vous ne vous en doutiez peut-être pas, mais les organismes de crédit situés à l’étranger impriment leur contrat dans leur propre langue. Si vous parlez suffisamment anglais pour commander une boisson, cela ne suffira peut-être pas à comprendre les clauses de votre contrat. Surtout si vous vous adressez à une banque italienne.

En France, il est recommandé à tous les emprunteurs de lire attentivement les clauses de leur contrat, il en est de même à l’étranger.

Négocier avec le conseiller clientèle

Oui vous pouvez négocier un crédit immobilier à l’étranger pour interdit bancaire, mais si vos connaissances linguistiques se limitent à ce que vous avez appris à l’école, cela risque de faire juste.

Préférez les pays francophones comme la Suisse romande, le Luxembourg, la Belgique, ou encore Andorre. Vous pouvez ainsi demander tous les renseignements relatifs au fonctionnement de votre contrat de prêt.

 

Faire un prêt dans une banque offshore à l’étranger


Choisir le bon organisme de crédit

Si certaines banques sont spécialisées dans l’offshore pour les étrangers, elles demandent en échange un dépôt important, voir un montant minimum sur le compte bancaire.

Celles qui ne sont pas aussi exigeantes n’ont pas envie de devenir des établissements de prêt à l’étranger pour FICP français. Elles vont donc vous demander plusieurs justificatifs, comme le ferait une banque en France.

Contactez-en plusieurs, et choisissez celle présentant le meilleur équilibre entre l’exigence financière et administrative.

 

Crédit pour FICP à l’étranger : quelle réglementation ?


Théoriquement, depuis les accords de Rome un organisme de crédit étranger ne peut pas vous refuser l’application de la réglementation de votre pays de résidence.

Dans la pratique, il a le droit de vous refuser un financement, ou bien de vous accorder un taux tellement haut que vous allez décliner son offre. Attendez-vous donc à devoir accepter un contrat de crédit basé sur la réglementation du pays de la banque.

Faites-vous aider par des courtiers en prêt à l’étranger pour FICP

Les banques étrangères n’ont pas accès au fichier des incidents des crédits aux particuliers de la Banque de France. Certaines sont prêtes à prendre un peu plus de risques, mais toujours pour un taux inférieur à ce qu’un FICP aurait en France.

Pour les trouver, il peut être préférable d’utiliser les services d’un courtier, comme par exemple MDR finance. Cette société s’est spécialisée dans les demandes de crédit auprès de banques à l’étranger, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Une grande partie de leur clientèle leur demande un prêt personnel pour interdit bancaire FICP, s’adresser à MDR finance peut vous faire gagner du temps et de l’argent.

Quels types de prêts à l’étranger pour FICP ?


comment faire un crédit à l'étranger

Crédit immobilier à l’étranger pour interdit bancaire

Emprunter à l’étranger pour financer un bien immobilier quand on est au FICP, est encore ce qu’il y a de plus facile. Pourquoi : parce que vous allez apporter une garantie à la banque prêteuse. La seule chose est que cette manœuvre va occasionner des frais, car seul un notaire français peuvent peut déposer une hypothèque sur un bien situé en France.

Pas de panique, certains notaires connaissent déjà la marche à suivre, et quand bien même le vôtre n’aurait jamais suivi le procédé, si vous avez eu la présence d’esprit de vous adresser à une banque francophone, la communication est en marche.

Faire un crédit pour une voiture en étant FICP

Avant de chercher à faire un prêt dans une banque offshore à l’étranger pour vous acheter une voiture, considérez les solutions qui s’offrent en France. Effectivement, la banque prêteuse risque de vous appliquer un taux élevé, car le véhicule sera difficilement saisissable. Dans la majeure partie des cas, il est plus simple de demander un prêt personnel.

Le prêt personnel pour interdit bancaire FICP à l’étranger

L’avantage du prêt personnel est qu’il ne demande aucun justificatif quant à l’utilisation que l’on fera de la somme. C’est pour cette raison que la majeure partie des personnes interdites bancaire se tournent vers les prêts à l’étranger.

Il est effectivement possible de se servir d’un prêt personnel obtenu à l’étranger pour solder ses dettes en France, à un taux inférieur à celui que l’on pourrait obtenir dans l’Hexagone.

Prêt à l’étranger pour FICP, quels justificatifs ?


Ne pas mentionner votre fichage à la Banque de France : c’est possible, mais pas recommandé, même si une banque ou un organisme de crédit implanté à l’étranger n’a pas accès au FICP.

Vous disposez d’un atout important dans votre manche : la vague d’évasion fiscale des Français vers leurs voisins, même si cela ne veuille pas dire qu’il faille les imiter. Depuis la hausse de la fiscalité, beaucoup de ménage ont choisi de s’expatrier en Suisse, au Luxembourg ou en Belgique, à tord ou à raison.

Justifier de revenus

Il vous faudra justifier de la stabilité de vos revenus et de votre activité professionnelle. Bien entendu, si vous disposez d’un bien immobilier à apporter en hypothèque, l’affaire sera beaucoup plus simple.

Cependant, depuis la crise financière de 2008, il est plus difficile pour un FICP d’obtenir un prêt à l’étranger sans montrer de preuves de revenus.

Méfiez-vous des relevés de compte

Faire un prêt dans une banque offshore à l’étranger nécessite toujours les mêmes précautions. Si l’on vous demande vos relevés de compte, donnez les, mais assurez-vous qu’ils ne contiennent pas de découvert bancaire, ni de chèques sans provision, dans quel cas le crédit serait refusé.